Notre histoire

Glaces artisanaux fabriqués à Saint Jean de Luz depuis 1924 Si la famille Lopez s’est intéressée à l’univers des glaces ce n’est pas un hasard. On pourrait dire que cela faisait partie d’un destin tout tracé et la Vega de Pas en Cantabrie (Espagne), la région natale du patriarche Manuel Lopez, y est pour beaucoup.

Ses habitants vivent de la vente de produits laitiers comme le beurre, le fromage et les crèmes glacées, dans le cas de la famille Lopez. Savoir mélanger du bon lait frais, des œufs de ferme, de la crème fraîche et du sucre dans un récipient de glace pilée et de sel n’est plus un secret depuis longtemps.

Au début du vingtième siècle, les glaces des pasiegos étaient très appréciées de la petite bourgeoisie de Santander et de toute la région cantabrique, et elles gagnèrent en popularité grâce au tourisme balnéaire.

Les Glaces Lopez sont nées il y a presque un siècle de l’envie de Manuel Lopez de créer une petite entreprise de glaces artisanales et du souhait de donner à sa femme Aurora et à ses enfants une vie meilleure en France. L’influence du destin continue.

De la Vega de Pas à Saint Jean de Luz

C'est au début du XX ème siècle que Manuel vient en France, et plus précisément à Saint Jean de Luz, pour commencer son activité en vendant de délicieuses gaufrettes, les « oublies », qui est une traduction espagnole du mot oblea.

Le secret de fabrication de ces gaufrettes Manuel l’a appris dès l’enfance, comme tous les autres enfants de son village. Les « oublies » sont à cette époque les friandises préférées des enfants. À chaque vente une roulette placée en haut du cylindre à oublies, appelé bombo, permet au client de tenter leur chance et de peut être gagner 1 à 3 gaufrettes supplémentaires.

Glaces artisanaux fabriqués à Saint Jean de Luz depuis 1924 Après avoir arpenté les plages, les quartiers, les villages alentours, le barquillero comme on l'appelait, s'est créé une vraie opportunité d'avenir pour sa femme et ses enfants. Quelques années plus tard, ce projet se concrétise, Manuel et sa famille décidèrent de quitter leur village natal pour s’installer définitivement à Saint Jean de Luz et démarrer cette nouvelle vie.

Gardant à l’esprit la tradition des pasiegos, Manuel développa petit à petit son idée de fabrication de glaces avec les recettes de son village, du lait frais de ferme et des ingrédients de qualité. C'est ainsi que sont nées en 1924, les crèmes glacées Lopez.

N'oubliant pas son savoir-faire pour les gaufrettes, la petite entreprise maîtrise parfaitement si l'on peut dire, le contenu et le contenant. Car l'idée était de consommer une crème glacée vanille ou chocolat dans une gaufrette. Celle-ci avait une forme de coquille rappelant la coquille St Jacques que l'on remplissait à la demande du client.

Jour après jour, Manuel perfectionna ses recettes, sa technique, son envie de faire du mieux possible. Près d’un siècle plus tard, ses recettes sont secrètement gardées de père en fils. C'est l'identité même de la maison et une véritable garantie pour les gourmands de tous âges.

Première relève générationnelle

A cette époque, la société française évolue à grands pas et découvre les congés payés et les loisirs de masse, dont les plages de la côte basque. Les glaces s’intègrent naturellement dans ce nouveau monde où le plaisir et la détente sont les rois.

Incontournables dans les rues de la cité des corsaires, les enfants de Manuel, Manolo, Mercedes, Juliette et Chincho, collaborent aussi au métier d’artisan glacier avec leurs carrioles.

Glaces artisanaux fabriqués à Saint Jean de Luz depuis 1924 Peu à peu, la fabrication des glaces se modernise. Après la Seconde Guerre Mondiale, dans les années 1950, la sorbetière à manivelle est remplacée par une machine à turbines électriques. Grâce au froid industriel, les Glaces Lopez se munissent d’une installation de chambres froides, pour ainsi optimiser la fabrication. Une nouvelle manière de vendre fait son apparition: les carrioles à bras sont très vite remplacées par des remorques-magasins; puis par des des triporteurs italiens à moteur Lambretta, permettant de quadriller les quartiers de St Jean de Luz et de Ciboure.

Le petit garage de l'avenue de Habas, à l'origine des Glaces Lopez, déménage pour un local bien plus grand et plus spacieux au numéro 35 de la rue Axular. Un laboratoire moderne est créé, avec un entrepôt pour les triporteurs ainsi que les premiers camions-magasins qui firent leur premières apparitions dans les années 1960.

Ces avancées technologiques dans la fabrication comme dans la vente permettent à la petite entreprise de crèmes glacées luziennes de proposer plus de parfums et de répondre à la demande enthousiaste des vacanciers.

C’est aussi à cette époque que font leur apparition les fameuses machines à glace à l'italienne, ces sorbetières qui sont installées dans chaque camion et qui permettent de préparer des crèmes glacées à la demande. Un vrai luxe!

Durant les années 1970, la grande révolution se trouve dans la création de nouvelles saveurs et la maîtrise du sorbet qui permet de faire connaître au grand public des parfums exotiques comme le fruit de la passion ou bien de se rafraîchir avec du cassis ou de la framboise.

Dans les années 1980, Daniel, petit fils du fondateur, améliore le concept de vente avec des camions-magasins plus grands, plus spacieux et offrant une gamme plus importante de glaces, de sorbets, de glaces à l'italienne et de beignets, sans trahir les principes de la famille.

Qualité, tradition et créativité

Glaces artisanaux fabriqués à Saint Jean de Luz depuis 1924 C'est en 1992 que Manolo transmet les rênes de l’entreprise à son fils, Daniel afin de pérenniser l’héritage de Manuel, son grand-père. Nous voici dans une période où création rime avec innovation.

De nouveaux parfums sont mis au point par Daniel qui surfe sur les tendances, les nouveaux goûts et les exigences des clients de plus en plus friands de crèmes glacées artisanales.

Les nouvelles techniques ont permis d'élaborer des parfums plus subtiles, tel que le sorbet au Chocolat Noir, de revisiter les classiques comme la glace Caramel au Beurre Salé; tout en améliorant la texture et de parfaire les saveurs, ainsi que la qualité.

Avec le nouveau millénaire, la quatrième génération des Lopez fait ses premiers pas dans l’entreprise. En 2005, François rejoint son père Daniel pour travailler côte-à-côte et marquer un nouveau point de départ.

Les Glaces Lopez 4.0

Glaces artisanaux fabriqués à Saint Jean de Luz depuis 1924Après obtention de sa qualification d'artisan glacier, tout comme ses aïeux, François vit avec son temps mais reste attentif à la tradition de la famille, au savoir-faire et à la connaissance technique. Les nouvelles tendances permettent la créativité pour élargir la gamme des saveurs avec le naturel, des ingrédients de proximité avec raison et éco-responsabilité.

Un tournant de la petite entreprise Lopez fût la création des bâtonnets glacés maison, non-industriels. Un pari audacieux que de créer soit-même les succès industriels.

Fort de son succès, le bâtonnet glacé des Glaces Lopez devient une référence des glaces « nomades » sur les plages de Saint Jean de Luz, et fait son entrée petit à petit dans les foyers grâce aux technologies numériques.

Conscients de l'importance de ces technologies grâce à son site e-commerce, ouvert en 2014, la glacerie luzienne propose une nouvelle façon de consommer un dessert aussi délicat grâce à la vente en ligne de ses crèmes glacées et de ses sorbets artisanaux.

Tradition, qualité, innovation. Ce ne sont pas que de simples mots. Ils représentent un engagement, une promesse de toujours s'améliorer, de garantir toujours le naturel, de travailler localement sans jamais oublier l'héritage des artisans glaciers pasiegos qui font le plaisir des petits et des grands.